Philibert Delorme

Cet architecte pris son envol au XVIe siècle, dans le sillage des arts portés par cette période des lumières. Le patrimoine français lui doit en autre la tombe de François 1er dans la basilique St Denis, le pont du château de Chenonceau, les châteaux de Thoiry et de Montceaux, ou une partie du Louvre. Premier homme à être nommé architecte du roi par Henri II, son talent a traversé les époques, puisque les ouvriers utilisent encore aujourd'hui ses techniques.

Ses parents lui donne naissance en 1510. Issu d'une famille de maitre-maçons, il part pour Rome en 1533 pour étudier les monuments antiques et se retrouve baigné dans l'architecture de la renaissance italienne. Il rentre en France en 1537 sur les conseils du cardinal Jean du Bellay, ambassadeur de France à Rome. Il est alors introduit à la cour et se met au service de François 1er puis d'Henri II. Delorme essaie d'adapter le thème antique aux goûts nouveaux de la renaissance, avec succès. Il enchaîne alors les réalisations de châteaux et d'abbayes, et parvient à amasser une grande fortune. Il devient architecte du roi sous Henri II et cette reconnaissance lui permet également de devenir gouverneur du palais des tuileries, mais en 1557, il est soupçonné de fraude et est désavoué.

Il se mue alors en écrivain et publie divers ouvrages sur l'architecture, comme le traité complet de l'art de construire. Son dernier livre sort en 1567, et il disparaît à Paris 3 ans plus tard.

Delorme, de part sa science et ses ouvrages visionnaires, a fait entrer l'architecte dans la sphère des artistes. inventeur de la charpente à petits bois, ou toit de carène, il est aussi l'un des pères de la charpente lamellé-collé.